Outcomes

L’Institut Roi Albert II de Saint-Luc publie ses statistiques

Pour souligner concrètement sa volonté de transparence, l’Institut Roi Albert II et d’Hématologie des Cliniques universitaires Saint-Luc rend public un rapport établi par le Registre Belge du Cancer. Ce rapport est basé sur des données de 2001 à 2006 provenant du KCE et de l’INAMI.

Pour le Professeur  Marc Hamoir, Directeur de l’Institut Roi Albert II, la transparence en matière de qualité et de résultats ne peut plus tarder. « Les hôpitaux belges, dont Saint-Luc, s’inscrivent de plus en plus dans une démarche d’accréditation.  Celle-ci doit permettre d’analyser des données et des statistiques et de les rendre publiques. Ce n’est que bénéfice pour les patients belges, qui peuvent choisir en connaissance de cause l’endroit où se faire traiter. Pourquoi attendre, vu qu’en matière de cancer, ces données sont déjà disponibles au niveau du SPF ? »