Autres soins de support

Le service social

Au cours de votre maladie, vous serez peut-être confronté à des questions ou des difficultés particulières pour lesquelles l’intervention du service social pourrait s’avérer utile. Par sa connaissance de la législation et du réseau social, le service social de l’hôpital peut  vous informer de vos droits et obligations dans diverses matières, vous orienter vers les institutions et professionnels compétents, vous assister dans des démarches complexes ou encore, intervenir pour vous auprès d’autres organismes. Les domaines de compétence du service social de l’hôpital portent, sans être exhaustif, sur :

  • la sécurité sociale
  • le secteur de l’assurance maladie -invalidité pour des questions liées à : l’incapacité de travail et l’invalidité, la reprise ou maintien de l’activité professionnelle, le remboursement des frais de soins de santé, les allocations familiales (ex : intervention majorée en cas de maladie grave chez un enfant, l’Office national de l’emploi  (ex : diverses formules de crédit-temps, les reconnaissances des pertes d’autonomie liées à la maladie (allocations, avantages sociaux et fiscaux…), les aides sociales et financières octroyées sous certaines conditions, notamment par les CPAS et associations.
  •  l’organisation du pré-, per- et post-hospitalier : Un séjour en convalescence, Un séjour de soins ou revalidation après une hospitalisation, La continuité des soins à domicile et l’orientation vers les services de bénévoles pour les transports vers l’hôpital.

N’hésitez pas à prendre contact si nécessaire avec un membre de l’équipe. (Lien vers paramédicaux assistantes sociales)

Tout rendez-vous peut être pris via le secrétariat du service social des Cliniques Universitaires au 02/764.15.82 dans les heures ouvrables.

Le carrefour spirituel

L'Institut Roi Albert II, institut de cancérologie et d’hématologie des Cliniques universitaires Saint-Luc adhère à sa devise: un hôpital "pour la Vie".

Les soignants qui accueillent les patients, ainsi que leurs proches, souhaitent les soutenir dans le temps exigeant de la maladie. Ils considèrent, en accord avec les aumôniers et conseillers des diverses religions et philosophies reliés aux équipes, qu‘un malade est et reste un vivant, bien davantage qu’un corps ou un organe à traiter, que la souffrance n’est pas uniquement une fatalité à subir, qu’au lieu même de la fragilité, de la vie peut surgir de façon souvent imprévisible.

Pour soutenir leurs objectifs de vie et les aider à traverser cette épreuve, nous les invitons à dynamiser les ressources venues de leur histoire ou de leurs réflexions, à donner ainsi place à leur vie spirituelle.

Aumôniers et conseillers reconnus par Saint-Luc (*) peuvent y contribuer. Dans cet esprit, ils proposent aux patients de les rencontrer en tant que personne humaine, dans le respect et aux divers moments de leur cheminement personnel ; de les relier à ce que d’autres, avant eux, leurs ont appris de la force créative et confiante des humains ; d’accueillir ce qu’ils en découvrent eux-mêmes ou ce qui leur est difficile ; de visiter avec eux, s’ils le souhaitent, les trésors issus des traditions religieuses ou spirituelles : intériorité, méditation, paix, relecture de leur parcours de vie et des grands textes hérités, sens ou questionnement, partage de foi, prière, gestes rituels, etc.

Ceux qui soutiennent le patient en temps ordinaire : réseau familial, amical, communauté locale, paroisse, etc. conservent aussi toute leur importance.

Pour prendre rendez-vous ou simplement les rencontrer, consultez le site  http://www.alma-aumonerie.be/patients-familles/

Partenaires extérieurs

La Fondation contre le cancer propose différents services. Cela va d’un soutien psycho-social à des interventions plus pratiques comme l’aide d’une esthéticienne clinique.
La Fondation contre le Cancer a également mis le « Cancerphone » à votre disposition : le 0800/15.800. Pour plus d’informations, visitez leur site.

Vivre comme avant est un mouvement animé par d’anciennes patientes. Bénévoles, elles s’efforcent d’apporter aux patientes ayant un cancer du sein une aide morale et pratique. Ces volontaires se rendent dans la clinique, laissent de la documentation relative à la maladie ainsi que des coordonnées pour des contacts et conseils ultérieurs. Par ailleurs, des conférences et des réunions sont organisées dans tout le pays. Pour tout renseignement appelez le 02/736.99.99 ou visitez leur site.

Cancer et psychologie est une ASBL ayant pour finalité l’accompagnement psychologique de personnes atteintes du cancer et leurs proches. Elle est animée par une équipe de psychologues et de psychothérapeutes ainsi que par une équipe de volontaires. Cette association sensibilise le public aux aspects psychologiques du cancer à travers ses revues et l’organisation de conférences. Pour tout renseignement appelez le 02/735.16.97 ou visitez leur site.

Dans le cadre des Cliniques universitaires Saint-Luc à Woluwé, nous aidons les enfants et les jeunes atteints de leucémie, cancer du sang ou tumeur maligne à traverser la maladie sans renoncer à ce qui les fait vivre.

Malgré la maladie, l'enfant doit rester un enfant.

Le but premier de l'Association Francophone des Mutilés de la Voix de Belgique est de créer une solidarité active parmi les laryngectomisés et de mettre tout en œuvre pour favoriser leur rééducation vocale donc leur intégration dans leur milieu tant familial que professionnel. Toutes les prestations effectuées dans le cadre de l'Association sont bénévoles.
Visites par un opéré formé, à la clinique et au domicile. Prêt de matériel et toutes formes d'assistances.

 Le Mymu est une association belge (Wallonie-Bruxelles) regroupant des patients atteints de myélome multiple.

Elle soutient toutes les activités susceptibles de contribuer au bien-être des patients atteints de cette maladie, organise des séances d’informations relative à la maladie, réunit et défend les intérêts des patients qui le désirent. Elle établit également les contacts et relais avec les hôpitaux universitaires et autres de Wallonie et de Bruxelles ainsi qu’avec d’autres groupements nationaux ou internationaux qui s’occupent du myélome multiple. Pour plus de renseignements, visitez leur site.

Le « fonds Jeremy » a été créé suite à la guérison du cancer des ganglions (la maladie d’Hodgkin) contracté par Jeremy en 2006. Le but de ce fond est double: Financer le service d’hématologie adulte dans le cadre du nouveau bâtiment de l'Institut Roi Albert II et avoir une action concrète au sein des différentes unités (l'unité 52, l'unité 56 et l'hôpital de jour) de ce même Service d'Hématologie adulte afin de contribuer à une meilleure qualité de vie des patients et du personnel soignant. 

Vous pouvez découvrir leurs activités via le site internet ou la page Facebook.