Coloscopie

À quoi sert la Coloscopie ?

Cet examen a pour but d'examiner le gros intestin (côlon) à l'aide d'un endoscope souple introduit par l'anus. Il est utilisé pour rechercher des anomalies du côlon et le cas échéant, de prélever des échantillons pour en faire l'analyse au microscope. Lors de cet examen, on découvre parfois des polypes qui dans toute la mesure du possible, seront enlevés ou détruits pour éviter qu'ils évoluent et se transforment en tumeur.

Durée

La coloscopie dure de 15 à 30 minutes. La préparation de l'examen dure plusieurs heures et après l'examen, une période de récupération et de surveillance est prévue. Il est donc prudent de prévoir une journée. Le retour est autorisé le jour même mais dans certains cas (difficultés particulières de l'examen, enlèvement d'un gros polype, ...) une courte hospitalisation de surveillance peut être nécessaire.

Comment vous y préparer ?

Pour que l'examen se déroule dans de bonnes conditions, le gros intestin doit être parfaitement propre. Il faut donc suivre à la lettre les instructions qui vous seront données pour la préparation qui consiste à boire une solution destinée à vider le côlon. En pratique, la préparation intestinale est réalisée par le patient au domicile et consiste le plus souvent en un régime alimentaire sans fibres débuté quelques jours avant l’examen. La veille au soir de la coloscopie, une solution orale de grand volume est prise par le patient avec pour objectif un « effet de chasse » permettant de nettoyer le colon. Cette préparation est souvent réalisée en 2 temps et terminée le matin du jour de l’examen. Il est important de signaler que la qualité de l’examen c’est à dire une bonne inspection de la muqueuse du colon et le retrait éventuel de polypes dépend largement de la qualité de la préparation de l’intestin. En effet, une mauvaise préparation de l’intestin avec persistance de selles dans le colon ne permettra pas au gastroentérologue de réaliser un bon dépistage des polypes. Médecin et patient ont donc chacun un rôle actif pour un examen de qualité !

Informez toujours le médecin de vos allergies et des médicaments que vous utilisez, en particulier, ceux qui modifient la coagulation du sang (comme l’Aspirineâ et le Sintromâ).

La procédure

La coloscopie est très souvent réalisée en hôpital de jour sous sédation légère en présence d’un anesthésiste pour permettre un meilleur confort pour le patient. L’examen dure en moyenne une quinzaine de minutes.  L'endoscope introduit par l'anus est progressivement conduit sur tout le trajet du côlon pour pouvoir l'examiner dans son entièreté. Arrivé à l'endroit où l'intestin grêle s'abouche dans le côlon, on peut parfois aussi en examiner les derniers centimètres (on parle "d'iléoscopie"). L'examen de cette région est important dans certaines maladies qui atteignent particulièrement la fin de l'intestin grêle. Si l'examen met en évidence un ou plusieurs polypes, ils sont généralement enlevés à l'aide d'une pince ou d'un bistouri électrique (on parle de "polypectomie"). On réalise aussi souvent de petits prélèvements (biopsies) de la muqueuse du côlon pour les examiner au microscope.

Entre chaque examen et suivant les recommandations actuelles, l'appareillage est désinfecté et les accessoires sont stérilisés ou jetés (matériel à usage unique) pour éviter toute transmission d'infections.

Que se passe-t-il après la procédure ?

Après un temps passé en salle de réveil, le patient revoit son gastroentérologue qui lui remet les résultats de l’examen ainsi que les recommandations pour le suivi ultérieur. S’il y a eu une résection de polypes, une coloscopie de contrôle sera souvent indiquée dans les délais indiqués par le médecin. Les résultats de l’analyse microscopique des polypes réséqués sont adressés environ 8 à 10 jours plus tard au médecin traitant du patient.

Risques et désagréments

Le passage des "courbes" du gros intestin peut rendre l'examen inconfortable et nécessiter l'administration d'un calmant. Dans certains cas particuliers, l'examen est réalisé sous anesthésie (on parle de "sédation"). Après l'examen, des crampes abdominales sont fréquentes, elles sont soulagées par l'émission de gaz (air insufflé pendant l'examen).

Complications

La coloscopie présente peu de risques. Un maximum de précautions sont prises pour minimiser inconvénients et risques. Il existe un risque faible (< 1%) de perforation ou d'hémorragie, surtout quand un polype est enlevé. D'autres complications exceptionnelles sont possibles telles que les troubles cardio-respiratoires. En cas de complication, une hospitalisation peut être proposée et un traitement chirurgical peut être nécessaire.

Les complications apparaissent le plus souvent pendant l'endoscopie mais peuvent également se révéler quelques jours après l'examen (douleurs abdominales, perte de sang dans les selles, fièvre, ...). Il est alors très important de contacter immédiatement le médecin ou l'anesthésiste qui se sont occupés de vous au 02/764 28 23 ou au  02/764 11 11 en demandant l'appel-personne 4 28 39. En cas d'impossibilité de prendre contact avec eux, veuillez avertir rapidement votre médecin traitant ou vous présenter au service des urgences.

Contre-indications / Alternative

Si l'examen que votre médecin a proposé n'est pas réalisé, cela peut avoir des conséquences néfastes car une maladie actuellement curable par des médicaments, par un traitement endoscopique ou par une opération, risque de ne pas être découverte.

Le retour à la maison

Il est recommandé de ne pas conduire de véhicule le jour d'un examen en raison des calmants reçus. Le retour à domicile doit donc être assuré par une tierce personne, en transport en commun ou en taxi. Pour les mêmes raisons, il est déconseillé de prendre, le jour de l'examen, des décisions importantes requérant toute votre lucidité.

Informations complémentaires

La coloscopie est la meilleure méthode d'examen du côlon. D'autres examens sont possibles (ex.: radiographie du côlon par lavement baryté). Ils ne permettent pas de prélever des échantillons et/ou d'enlever des polypes.

Le médecin est à votre disposition pour toute information complémentaire.

Contact

Secrétariat de consultation d'hépato-gastroentérologie

+32 2 764 28 23
Étage: -2 Route: 606