Peu de cancers dépistés, ce n'est pas forcément une bonne nouvelle...

Depuis la pandémie covid-19, les Cliniques universitaires Saint-Luc ont observé une baisse significative des diagnostics de cancer. Sans-doute consécutive au confinement, cette baisse de nouveaux cas de cancer est inquiétante. En effet, tout retard de prise en charge peut être préjudiciable pour le pronostic des patients oncologiques.

Aux Cliniques Saint-Luc, les différents services diagnostiques et thérapeutiques associés à la cancérologie continuent d’assurer les prises en charge des patients atteints de cancer. Toutes les mesures sont prises par rapport au COVID-19 pour assurer une sécurité maximale aux patients partout au sein de l’hôpital : port du masque obligatoire, distanciation sociale assurée, désinfection systématique des espaces occupés, etc. Il ne faut dès lors pas hésiter à consulter rapidement en cas de suspicion.

Par ailleurs, plusieurs études internationales mettent en évidence que les patients oncologiques ne souffrent pas plus fréquemment d’infection COVID-19 que le reste de la population générale.

Pour voir la vidéo cliquez ICICOVID